Le green IT dans les data centers

Plusieurs études constatent que les entreprises qui gèrent un grand volume de données optent de plus en plus pour la construction de datacenters ‘green’  et que celles qui sont déjà équipées n’hésitent plus à mettre à niveau leurs datacenters existants, avec comme priorité de rationaliser les équipements et de consolider les sites.

Rationaliser les équipements a notamment des répercussions positives sur la gestion d’inventaire, l’optimisation des  contrats de licences et la réduction de la consommation électrique.

La consolidation de datacenters permet de réduire le nombre de licences, de contrats de support et de diminuer le plan de reprise d’activité. Par ailleurs, les économies portent également sur les loyers des bâtiments, mais aussi sur la disparition de ressources redondantes.

La virtualisation est un excellent moyen pour consolider des datacenters, en réduisant le nombre de serveurs, avec des économies d’énergie pouvant aller jusqu’à 82% et des économies de surface allant jusqu’à 86%.

Sans oublier la mise en place de techniques de climatisation à faible, voire très faible, coût :
– l’air ambiant,
– l’organisation des rangées de serveurs suivant des paramètres thermiques,
– l’utilisation de serveurs de nouvelle génération, dont il est possible de contrôler l’activité.

Yahoo! montre l’exemple et a révélé début juillet son intention d’installer son prochain datacenter à Lockport, dans l’état de New-York avec 90% des serveurs alimentés par la puissance hydroélectrique des chutes du Niagara et un datacenter complètement refroidi à l’air ambiant, profitant du microclimat local.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>