L’ecofont : une police verte

Savez-vous pourquoi durant la première puis la seconde guerre mondiale, certaines pièces de monnaies françaises étaient trouées en leur milieu ? Tout simplement pour économiser du métal.

La société de communication néerlandaise Spranq propose de reprendre ce principe en proposant une nouvelle police d’écriture : l’Ecofont.

Les caractères de l’Ecofont sont ainsi percés de nombreux trous afin d’économiser de l’encre d’impression. Selon ses créateurs, cette technique permet d’économiser jusqu’à 20% d’encre, par rapport à la police sous licence libre Vera sur laquelle est basée l’Ecofont, et ceci, tout en conservant une lisibilité optimale. Toutefois, les trous deviennent visibles au delà de la taille 13 mais ne gêne pas en aucun cas la lecture du document.

Si le gain de 20% annoncé, qui dépend de la taille de la police imprimée, de la qualité de papier et du type d’imprimante (jet d’encre ou laser), est réel, il peut être intéressant d’utiliser cette police pour imprimer brouillons, notes internes… et d’utiliser une police classique pour les autres documents.

Si vous souhaitez vous faire votre propre idée, vous pouvez télécharger cette police à l’adresse en cliquant ici.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>