Edith M. Bond

Google Apps, Microsoft Exchange, Lotus Domino (IBM) : trois messageries collaboratives incontournables aujourd’hui pour les entreprises et les collectivités qui souhaitent améliorer leurs processus de travail collaboratif. Mais l’offre se limite-t-elle aux trois géants de l’informatique ? Pas tout à fait. Comme l’illustre « Blue Mind », une solution de messagerie collaborative Open Source (messagerie web, agenda partagé, gestion des contacts) développée par un éditeur français, qui s’adresse aussi bien aux petites entreprises qu’aux plus grosses structures et aux associations. Pour réduire ses coûts et simplifier la gestion de ses outils collaboratifs, la mairie de Saint-Ouen a décidé cette année de changer de messagerie, en opérant la migration de Lotus Domino vers l’offre SaaS (hébergée) de Blue Mind. Armand Delcros, responsable technique à la mairie de Saint-Ouen, détaille les raisons de ce choix, et présente l’intérêt de ce type de solution collaborative pour la Ville, mais aussi pour d’autres structures tentées par une évolution similaire.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>